Ondes électromagnétiques et smartphones : un danger pour la santé ?


Alors que les fêtes de Noël approchent et que des millions de Smartphones vont être offerts, une nouvelle étude suédoise laisse entendre que l’utilisation des téléphones mobiles pourrait influencer le développement d’une certaine forme de cancer du cerveau. Les résultats, relayés par l’édition canadienne du Huffington Post et l’association Robin des Toits, révèlent aussi que les enfants seraient encore plus sensibles à ces expositions. Il apparait donc important de s’informer sur les dangers des ondes électromagnétiques et de se protéger.

Ondes électromagnétiques et smartphones : un danger pour la santé ?

Ondes électromagnétiques : l’étude

Arrivant aux mêmes conclusions qu’une étude française réalisée précédemment, l’étude suédoise a décelé une relation entre l’usage du téléphone mobile, ainsi que certains téléphones sans fil, et l’apparition d’une forme de cancer du cerveau. En interprétant les résultats, plus une personne utilise son téléphone portable et plus elle est susceptible de développer un gliome, une tumeur apparaissant au cerveau ou du côté de la moelle épinière.

Des raisons encore inconnues

Les ondes électromagnétiques qu’émettent les téléphones portables pourraient être à la source de l’apparition des gliomes car ces rayonnements seraient absorbés par les tissus du cerveau. Toutefois, les scientifiques ne sont pas encore en mesure de savoir comment cela peut affecter (ou non) le développement du cancer.

Les enfants plus exposés que les adultes

En raison de leur plus petite corpulence, de la minceur des parois de leur crâne et d’une plus grande conductivité des tissus de leur cerveau, les enfants seraient plus fragiles et exposés à l’émission de ces ondes. Alors que le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) a classé en octobre dernier le téléphone comme possible cancérigène, il est conseillé d’observer le principe de précaution et de ne pas offrir de téléphones portables aux jeunes enfants.

Comment se protéger des électromagnétiques ?

Les risques liés à l’exposition aux champs électriques et aux champs magnétiques ne sont pas clairement définis, et pourtant, ils suscitent de nombreuses inquiétudes. Au point que l’OMS propose un projet international pour l’étude des champs électromagnétiques et que l’Europe préconise officiellement de ne pas négliger leur éventuel impact.

Pour répondre aux inquiétudes liées aux pollutions électromagnétiques émises par les fils électriques, la société Courant propose un système anti-rayonnement électromagnétique made in France et 100% recyclable : la gaine FLEXARAY+.

Qu’est-ce que Flex a Ray ?

Il s’agit d’une gaine de type ICTA 3422 conforme à la norme européenne EN-61386-22. Sa technologie multicouche associée à un fil semiconducteur lui confère des propriétés de blindage des rayonnements électriques. Les composants du système FLEXARAY+ permettent une atténuation des champs électriques supérieure à 99% et une installation plus rapide.

Afin de démontrer l’efficacité de la gaine FLEXARAY+, des tests ont été menés par la société SMAHQUE, spécialisée dans la distribution de matériaux en écoconstruction. Les résultats montrent que la gaine FLEXARAY+ permet d’atténuer de plus de 99% l’émission de champs électriques par rapport aux gaines classiques, et ainsi de respecter parfaitement la Norme TCO.

Avez-vous déjà eu l’occasion de tester cette gaine anti-rayonnement électromagnétique ?

avatar
  S’abonner  
Notifier de