Test souris pour joueurs CM Strom Havoc


Inspirée fortement de la souris Inferno, CM Storm lançait la souris gamer  Havoc. Souris positionné sur un secteur moyen gamme, comme tous les produits estampillés CM Storm, la Havoc vise avant tout un public de gamers.
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc

Souris filaire pour droitier, elle mesure 85 x 120 x 45 mm pour 140 g.
Le bundle est très succinct, il se compose d’un manuel et puis d’un pilote à télécharger. Le câble d’une longueur de 1.8 m est tressé, la connectique est bien entendu de l’USB 2.0 mais avec du plaqué or.

Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #2
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #3
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #4
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #5

La Havoc possède un revêtement noir soft-touch, sauf sur le côté droit qui arbore une splendide finition en plastique noir laqué. A l’arrière le logo est prévu pour s’illuminer suivant la couleur du profil.

A gauche on retrouve un revêtement caoutchouc strié et anti-dérapant avec trois boutons.

Au dessus, deux boutons principaux équipés de switch Omron, quatre témoins lumineux pour les DPI, deux boutons de changement de DPI (+/-) et la molette crantée recouverte d’un épais caoutchouc anti-dérapant. Cette molette rappelle une jante rouge chaussée d’un pneu slick, telle une moto prête pour les qualifs. Valentino Rossi est prévenu…

Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #6
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #7
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #8
   Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #9

En dessous, la Havoc dispose de 3 gros patins en téflons qui assurent la glisse. Ils couvrent toute la surface, un gros à l’arrière sur la largeur puis deux latéraux sur la longueur.

L’intérieur de la bête renferme le capteur laser Avago 8200 DPI, il dispose d’un taux de sondage de 1000 Hz/1 ms avec une accélération maxi de 30 g. Les 128 KB de mémoire servent à enregistrer et à gérer jusqu’à 4 profils.

Au total la Havoc dispose de 8 boutons programmables, cinq sur le dessus puis trois sur le côté. Les deux premiers sont les classiques boutons gauche/doite, ensuite le clic sur la molette et les deux boutons DPI[+] et DPI[-] qu’on pourra réassigner au besoin dans le logiciel fourni par CM Storm. Le bouton central latéral se distingue de ses deux compères par une largeur réduite mais aussi par un petit cran qui se révèle pratique au toucher.

Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #10
   Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #11
  Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #12
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #13

Le soft

Le logiciel se télécharge sur le site de CM Storm, vous pouvez le trouver dans l’onglet « Support » de la Havoc. Auparavant, prenez garde de bien désinstaller les pilotes de votre ancien périphérique pour éviter d’éventuels conflits.
L’installation est simple tout comme la configuration. En haut, la navigation est composés de plusieurs onglets, en bas on peut switcher rapidement entre les quatre profils. Le choix d’un profil se distingue par un changement de la couleur d’illumination des logo, molette, témoins DPI et boutons sur la souris.

Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #14
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #15
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #16
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #17
Test souris pour joueurs CM Strom Havoc #18

Le premier onglet propose de définir les boutons programmables.
Le second se destine au réglage de la souris, DPI, vitesse des clics, temps de réposne des boutons. On peut ici venir personnaliser sa Havoc tant au niveau des couleurs que de leur animation.
Le troisisème permet de créer des macros, il est vraiment complet.
Le quatrième propose la gestion des profils, création, imortation, exportation.
Le cinquième ou « bibliothèque » offre la possibilité d’importer ou d’exporter ses macros selon ses profils.

La souris

La Havoc est confortable, elle offre une prise pleine main, dans l’ensemble l’ergonomie est bonne. Le revêtement du côté droit est un peu gênant au début, on aurait préféré un peu plus de grip et puis on s’y fait. La molette est légèrement surdimensionnée, les sensations sont là grâce au soft touch et à une largeur de contact étendue. Néanmoins le jeu sur l’axe de rotation, aussi léger soit-il, et la longue course de crantage ne convainquent pas.
Les boutons sont excellents, leur course est fine et précise. Le capteur AVAGO est souple et puissant à la fois. Les réglage pointus des DPI sur les axes X et Y permettent de voir venir.

avatar
  S’abonner  
Notifier de