Test boitier Antec P280 : une réputation bien méritée

Par David , 26 mai 2013 - 10:20Maj : 25 mai 2013 | 3 commentaires | Classé dans : Articles,Boitier,Hardware,Tests 1 179 vues

Boîtier PC Antec P280

Sorti en fin d’année 2012, le boitier Antec P280 est le dernier boitier haut de gamme issu de la série Performance One qui succède au célèbre boitier Antec P180. Le P280 est un boitier silencieux qui en a sous le coude, il a déjà été testé de nombreuses fois et sa réputation est excellente, voyons pourquoi il atteint un tel niveau de satisfaction.

Au format moyen tour, le boitier silencieux Antec P280 en impose puisqu’il mesure 526 mm de hauteur, 231 mm de largeur et 562 mm de profondeur pour un poids de 10.2 Kg. Avec une telle envergure il peut embarquer de grosses configurations, notamment des cartes mères au format XL-ATX, ATX, micro-ATX ou Mini-ITX, des cartes graphiques longues de 330 mm ou encore des ventirad hauts de 170 mm.

Le bundle du Antec P280

boitier-Antec-P280_27 boitier-Antec-P280_26 boitier-Antec-P280_25 dessous du boitier Antec P280

Le bundle se compose d’un manuel, six serre-câbles et un sachet de vis avec œillets silicones pour HDD. Certes on pourrait considérer ce bundle un peu pauvre mais n’oublions pas qu’il faut lui ajouter trois ventilateurs Twocool 120 mm déjà montés dans le boitier ainsi que six racks plastiques pour disques durs, du coup le bundle est loin d’être maigre. Les racks plastiques sont très bien pensés, servant à la fois pour des disques 3.5 ou 2.5 pouces, ils sont garnis d’œillets silicones pour amortir les vibrations.

L’extérieur du Antec P280

La finition entièrement noire est comme d’habitude très soignée chez Antec, alliant acier et plastique avec brio. La façade est très bien finie, elle dispose d’une porte triple couche composée d’aluminium, de plastique avec un intérieur tapissé de mousse. Une fois ouverte, en haut on distingue trois baies 5.25 puis en dessous un filtre à air à déclipsable permettant de monter deux ventilateurs 120 mm supplémentaires.
La fermeture de la porte est gérée par un aimant magnétique, un régal à ouvrir et à fermer. Tout en haut, accessible sans avoir à ouvrir la porte, la connectique avant dispose de deux ports USB 3.0, deux ports USB 2.0, des entrées/sorties audio et deux petits témoins marche et HDD. Tout en bas de cette porte, le logo Antec est apposé telle une inscription gravée dans la roche.

boitier-Antec-P280_02boitier-Antec-P280_01boitier-Antec-P280_04boitier-Antec-P280_00

Au-dessus le P280 reste sobre et classique, seuls les boutons marche / reset sont présents ainsi que deux grilles nids d’abeilles 120 mm pour faciliter l’évacuation d’air chaud.
Sur les côtés rien de particulier à signaler, hormis l’épaisseur des deux portes. Ces dernières sont constituées d’acier double couche de 0.8 mm ce qui permet au boitier Antec P280 d’obtenir une bonne isolation phonique.

boitier-Antec-P280_09 boitier-Antec-P280_12 boitier-Antec-P280_15 boitier-Antec-P280_07
A l’arrière, le P280 est complet puisqu’il affiche des grilles d’aérations aux endroits stratégiques, notamment à côté de la découpe pour l’alimentation ou encore autour des passes tuyaux pour watercooling. Tout en bas, 9 slots d’extensions (évidés pour optimiser le flux d’air), deux passes tuyaux, la découpe pour le panneau arrière de la carte mère, une grille de 120 mm nid d’abeille et juste au-dessus un emplacement pouvant accueillir 4 interrupteurs pour le pilotage de la vitesse de rotation des ventilos (d’ailleurs trois Twocool y sont déjà reliés).
Sur le dessous du boitier, on trouve quatre pieds caoutchoucs et une grille 120 mm nid d’abeille avec un filtre à air amovible.

Intérieur et montage du boitier Antec P280

L’intérieur du boitier P280 est costaud pour un boitier moyen tour. La ventilation d’origine se compose de trois ventilateurs Antec Twocool 120 mm en extraction, un à l’arrière et deux au-dessus, alimentés par une connectique 3 Pins avec un interrupteur deux positions. Au total il est possible de monter jusqu’à 7 ventilateurs 120 mm, deux à l’avant, deux sur la cage HDD deux en haut et un à l’arrière.

boitier-Antec-P280_20 boitier-Antec-P280_21 boitier-Antec-P280_18 branchement molex ventilateurs boitier Antec P280
A droite le montage des périphériques et des disques est séparé en deux parties. En haut 3 racks 5.25 avec clips de fixation puis en bas deux emplacements dédiés 2.5 et six racks 3.5/2.5 avec système anti-bruit. Le montage des disques est simple tout comme celui des périphériques.

boitier-Antec-P280_17 boitier-Antec-P280_22
Au milieu la carte mère respire, les grandes cartes graphiques et les gros ventirads ne poseront aucun problème d’encombrement (GPU de 330 mm, ventirad de 170 mm). Tout les quatre découpes facilitent la gestion des câbles et par la même le flux d’air.
En bas le support de l’alimentation possède un support caoutchouc anti-vibrations et le filtre à air amovible situé juste en dessous peut être retiré même lorsque l’alimentation est positionnée.

montage arrière du boitier Antec P280 montage du boitier Antec P280 témoin du boitier Antec P280 HDD boitier Antec P280
A l’arrière les six slots d’expansion sont évidés et fixés par de jolies vis à main. En haut les trois interrupteurs des Twocool 120 mm sont reliés à l’interface qui est doit être alimentée par une molex. Le point primordial pour obtenir une bonne gestion des câbles est la longueur des câbles de l’alimentation, malheureusement ici nous avons pris une OCZ Fatal1ty 550W et ça coince sérieusement. L’interface de pilotage des interrupteurs arrière doit être alimentée par une molex. Le câble doit donc être très long pour l’atteindre par l’arrière, il faudra soit utiliser une rallonge ou accepter d’avoir un câble qui traverse en plein milieu et bouleverse toute l’organisation des câbles. Le branchement des 20 + 4 Pin et 8 Pin EPS 12V a été là aussi problématique à cause de câbles bien trop courts, impossible de les passer par l’arrière. Choisissez donc bien votre alimentation, en plus des performances elle doit disposer de bonnes longueurs de câbles, c’est encore plus vrai pour les boitiers grand tour. Mis à part ces quelques problèmes de câbles, le montage du boitier Antec P280 reste, seul l’ajout de ventilateurs, la fixation arrière de l’alimentation et la fixation des disques durs dans leurs racks nécessitent un tournevis.

Verdict

Le P280 possède quelques défauts, il n'est pas tool-less, les ventilateurs font un peu de bruit lorsqu'ils tournent à plein régime et leur interface de gestion est mal placée obligeant à rallonger les câbles (dommage de ne pas avoir fourni une rallonge dans le bundle). En contrepartie le P280 possède de solides arguments à faire valoir comme une excellente finition, de la place en veux-tu en voilà, il est performant, flexible et très bien isolé grâce aux portes latérales renfiorcées et à sa façade triple épaisseur. Avec le P280 Antec a réussi à effacer le P180, c’est un boitier de choix qui servira aussi bien à monter de la configuration gaming que de la configuration silencieuse. Bref, finition et qualité sont au rendez-vous avec en prime un tarif abordable qui se situe aux environs des 110€.

On aime
  • Finition
  • Isolation
  • Racks 3.5"/2.5"
  • Façade
  • Filtres
  • Spacieux
On aime moins
  • Montage avec outils
  • Interface ventilateur mal placée
Scores
Total
 4 / 5
Votre score
MauvaisMoyenCorrectBonExcellent 4 vote(s), score moyen 3, 75 sur 5
Loading...
Award
Argent Gamedware Silver