Test souris Mionix Avior 7000 : la qualité suédoise

Par David , 7 jan 2014 - 10:45Maj : 7 jan 2014 | 0 commentaire | Classé dans : Articles,Clavier-souris,Hardware,Périphériques,Tests 7 115 vues

souris optique Mionix Avior 7000

Mionix lançait récemment la Avior 7000 ainsi que la Naos 7000, deux souris filaires dotées d’un capteur optique. Nous avions été agréablement surpris lors du test de la Avior 8200, souris ambidextre, voyons si la Avior 7000 vendue 10 € de moins fait jeu égal avec sa grande soeur.

Avior 8200 vs Avior 7000

Le packaging et le bundle restent les mêmes, les dimensions aussi (125.3 x 65 x 36.6 mm). Le poids s’alourdit de 7g, la Avior 7000 affiche 100 g sur la balance contre 93 g pour la 8200.

souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000

L’extérieur de la souris est strictement identique, on retrouve une finition sobre entièrement recouverte d’un grip soft-touch. Le châssis ambidextre propose 9 boutons programmables, une molette crantée avec caoutchouc, la semelle possède deux énormes patins en téflons et toujours pas de poids amovibles.

souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000

Pas de changements du point de vue de la connectique, Mionix prévoit deux mètres de câble tressé avec ferrite et USB plaqué-or.

Avior 7000, 7000 comme 7000 DPI

souris optique Mionix Avior 7000

Le capteur est optique, contrairement à la Avior 8200, il s’agit là d’un ADNS – 3310. Il affiche une résolution maximum de 7000 DPI. On note un gain théorique du tracking speed qui passe de 150 IPS à 215 IPS, ou encore l’absence d’accélération hardware négative comme positive.
Hormis cette différence, la Avior 7000 dispose de 9 boutons programmables, trois réglages de DPI, personnalisation par LED, un processeur ARM 32 MHz, 128 Kb de mémoire interne, un taux de sondage de 1000 Hz et le pilote Mionix téléchargeable.

Le design du soft n’a pas évolué, plusieurs onglets permettent de régler la souris sur cinq profils différents. Le problème de la langue n’a toujours pas été corrigé, après sélection du langage le pilote reste toujours en version anglaise.

souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000 souris optique Mionix Avior 7000

Les onglets “réglage de la souris”, “réglage des couleurs”, et “réglage de macro” offrent les mêmes fonctionnalité que précédemment. On pourra donc ré-assigner les neuf boutons, affiner la vitesse du double clic, du scroll, l’accélération, régler indépendamment les DPI en X ou en Y, personnaliser l’animation ou la couleur du rétro éclairage de la molette et du logo Mionix ou encore analyser la qualité de la surface sur laquelle se trouve le capteur.
Pour les nouveautés il faut se rendre dans “réglage du capteur”. L’échelle de réglage des DPI à la volée plafonne à 7000 DPI, deux cases font leur apparition : Angle snapping et Angle tunning. L’angle snapping est paramétrable de 0 à 15, il permet de tracer une ligne droite et donc de générer des mouvements quasiment rectilignes (horizontal et vertical). L’angle Tuning est quand à lui ajustable de -30 à 30 pour donner de l’angle à vos mouvements..

Alors, Avior 8200 ou 7000 ?

En utilisation, pas grand chose à redire car la Avior 7000 se montre excellente. Pourvue d’une bonne prise en main, l’ergonomie est soignée, le revêtement est très confortable. Franchement les souris Mionix respirent la qualité. Les clics gauche et droit sont très précis tout comme la molette. Les 7000 DPI sont bien entendu de trop mais en descendant à 400/900 ou 1600 la précision est bonne. Le logiciel est stable, on peut même installer plusieurs pilotes, pour le test nous avons installé les versions Naos 7000/Avior 8200/Avior 7000 sans le moindre conflit et sans avoir besoin de désinstaller l’un d’entre eux.

Verdict

Question fonctionnalités elles sont à égalité, question pilote on note un léger avantage pour la Avior 7000. Ensuite cela revient à se demander si on préfère un capteur laser ou optique. Personnellement, mon choix irait vers le capteur optique et donc vers la Avior 7000, à faible DPI la différence est invisible. Il est vrai que ces souris sont vendues 79 € pour la Avior 7000 et 89 € pour la Avior 8200, mais si ce budget est à votre portée vous ne serez pas déçus.

On aime
  • DPI à la volée
  • 9 boutons
  • Capteur
  • Pilote
On aime moins
  • Prix
Scores
Total
 4 / 5
Votre score
MauvaisMoyenCorrectBonExcellent Soyez le premier à voter !
Loading...
Award
Argent Gamedware Silver