Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse


Tout comme l’ Ashura, le Mugen 4 vient tout juste de faire son apparition parmi les ventirad du constructeur japonais Scythe. Moins imposant, il embarque également la dernière génération de ventilateur Glide Stream mais cette fois-ci en 120 mm et avec une vitesse de rotation de 1400 tpm. Fera-t’il mieux malgré un radiateur plus petit ?

Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse

Moins large mais plus profond que l’Ashura, le Mugen 4 mesure 130 x 65 x 156.45 mm pour un poids de 625 g à vide. Le bundle se compose de :

  • 2 x kits d’agrafe pour ventilateur
  • 1 x kit de montage avec backplate
  • 1 x notice
  • 1 x clé de serrage
  • 1 x sachet de pâte thermique
  • 1 x ventilateur GlideStream 120 PWM

Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #2
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #3
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #4
  Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #5

Le radiateur est composé d’ailettes en aluminium et de 6 caloducs en U. La base est composée de cuivre et recouverte de nickel.
Le radiateur dispose d’un style papillon avec là encore un décrochage sur les côtés pour la fixation des agrafes à ventilateur. Scythe a travaillé la structure du radiateur (T-M.A.P.S. Three-dimensional Multiple Airflow Pass-through Structure) afin d’en optimiser la résistance à l’air mais aussi les performances lors de faibles rotation en tpm. Sur le haut du radiateur, les caloducs sont protégés par de petits capuchons crantés en aluminium. La faible largeur du Mugen 4 lui permet de se fixer dans n’importe quel sens.

Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #6
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #7
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #8
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #9

Le dessous de la base est rectifié avec un polissage extrêmement soigné, il dispose d’une surface complètement lisse. Le kit de fixation indépendant de la base favorise les phases de démontages, il assure une compatibilité vers les sockets Intel LGA 2011, 775, 1150, 1155, 1156, 1366 et AMD AM2, AM2+, AM3, AM3+, FM1, FM2.
Le refroidissement est réalisé par la dernière génération de ventilateur GlideStream 120 mm à connectique PWM. Sa vitesse de rotation oscille entre 400 et 1400 tpm, avec un débit qui peut atteindre 134.2 m3/h.

Le montage du Mugen est simple, les contre-plaques sont vissées sur le backplate avant d’accueillir la base. Un montage flexible et agréable, le clipssage des agrafes du ventilateur, comme dans le cas de l’Ashura, est un peu difficile.

Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #10
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #11
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #12
Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #13

Le test se fait avec un ventilateur à fond, donc à 1400 tpm, sur la carte mère Asus Maximus VI Hero. Le Cpu est là aussi overclocké @4.2 Ghz et les relevés sont assurés par OCCT pendant une durée de 12 minutes dont 6 minutes à 100%.
En IDLE la température est stable et correcte, en Full les 59°C sont atteints, les performances sont certes un peu décevantes malgré une vitesse de rotation de 1400 tpm.

Test ventirad Scythe Mugen 4, tout en finesse #14

avatar
  S’abonner  
Notifier de