Partager vos contenus mobiles, tablettes, PC, consoles à la maison

Par David , 23 avr 2013 - 5:00Maj : 27 avr 2013 | 1 commentaire | Classé dans : Articles,Dossiers,Internet 2 716 vues

L’internet mobile séduit quotidiennement de nouveaux adeptes, avec l’envolée des tablettes, des smartphones et le développement du Cloud Computing nos habitudes d’utilisation n’en finissent plus d’évoluer.
Chaque jour nous accumulons photos, vidéos et autres fichiers. Comment partager tous ces fichiers multimédias entre ordinateurs, smartphones et tablettes ?

 

appareils DLNA

 

Avant la ruée vers les tablettes et les smartphones, le partage des fichiers se faisait par stockage des photos ou des vidéos sur un support numérique tel qu’un DVD, une clé USB, ou un disque dur multimédia. L’arrivée des boxs internet ADSL utilisant la technologie DLNA (Digital Living Network Alliance) a simplifié le procédé. Aujourd’hui la technologie DLNA est directement embarquée dans les TV. Ces « Smart TV permettent de surfer sur le net, d’enrichir les fonctionnalités de la télévision ou encore de regarder les photos de son PC depuis sa TV. L’accessibilité, la centralisation et le partage du contenu sont à la portée de chacun d’autant plus que les modes d’utilisations sont nombreux. Chaque solution est plus ou moins adaptée en fonction de l’usage que l’on en fait, petit tour d’horizon.

Note :  article écrité dans le cadre du concours « Casting des blogs » organisé par Pixmania pour son magazine Pixmaniac du mois d’avril.

Les applications « Cloud Friendly » : sauvegardez dans le Cloud

 

Le cloud d'Orange Google Drive

 

Les applications de stockage en ligne hébergent notre contenu dans le Cloud gratuitement avec des espaces de stockage allant de 2 à 7 Go. Pour augmenter l’espace de stockage alloué il faudra mettre la main à la poche, les tarifs varient selon les fournisseurs. Ces services fleurissent sur le net chaque jour un peu plus puisque chacun veut sa part du gâteau, parmi celles-ci on retrouve Orange Cloud, Google Drive, Microsoft SkryDrive ou encore récemment OVH avec Hubic. Simples d’utilisation, elles nécessitent l’ouverture d’un compte avant d’y stocker des fichiers. Ce type d’utilisation revient en fait à sauvegarder des fichiers multimédias pour y accéder ensuite depuis un smartphone, une tablette ou une console de jeu avec une connexion WiFi, 3G ou 4G. Bien entendu il est tout à fait possible d’utiliser des sites aussi populaires que Facebook, Flickr, Picasa, Youtube, DailyMotion pour stocker ou partager son contenu.

Pour une utilisation avancée de Google Drive, Box ou Dropbox, on pourra compter sur un service comme Wappwolf, le IFTTT du cloud qui permet d’automatiser tout un tas d’actions sur les fichiers.

Les applications de gestion dans le Cloud dites « All In One »

 

Application Otixo Application Jolicloud application Cloudkafe synchroniser son contenu avec Jottacloud

 

Une fois que l’on a commencé à accumuler des services tels que Google Drive, SkyDrive ou Dropbox pour ne pas payer, cela devient compliqué de gérer une multitude de comptes. C’est pourquoi d’autres solutions proposent de regrouper tous ces services au sein d’une seule et même interface. Du coup accéder, lire, visionner, partager, organiser son contenu directement depuis un seul endroit est maintenant possible. Parmi eux on peut citer pour les gratuits Jolicloud, Cloudkafe, Jottacloud et pour les payants  HojokiSugarSync, ou Otixio.

Les appareils DLNA : clients et serveurs

La norme DLNA existe depuis un moment déjà, c’est de loin la plus efficace et la plus prometteuse. Le site DLNA.org permet d’en savoir apprendre plus à son égard. On la retrouve dans les box internet des FAI ou encore dans les dernières TV. Elle s’appuie sur Ethernet ou le WiFi pour relier les appareils entre eux sur un réseau grâce aux protocoles UPnP (Universal Plus and Play) ou UPnP AV (Universal Plus and Play Audio Video). Le fonctionnement est simple, le serveur autorise les clients à se connecter à son réseau, à accéder et à lire le contenu multimédia.

Pour les clients, plusieurs types d’appareils DLNA

Les appareils DMP (Digital Media Player) comme les consoles de jeu PS3, XBOX 360, TV, HDD multimédia, smartphones, tablettes. Leurs fonctions sont la lecture de photos, de vidéos ou de musique.

Les appareils DMR (Digital Media Renderer) comme les chaînes Stéréo, amplificateurs TV, visionneuses d’images. Le support des vidéos n’est pas possible, tout repose sur la lecture de photos et de musique.

Les DMC (Digital Media Controler) comme les smartphones ou tablettes. Ils permettent de prendre le contrôle d’un serveur via le protocole UPnP.

Pour les serveurs, on trouve uniquement les DMS (Digital Media Server), il s’agit souvent d’un NAS ou d’un Home Server. Il est possible de faire fonctionner un PC comme un serveur via l’installation d’un serveur UPnP tel que PS3 Media serveur, TVersity, TwonkyMedia, ServiiGo, Mezzmo ou Plex. Windows 7 et Windows 8 proposent nativement ce type de solutions avec une interface moins aboutie et une prise en main plus délicate.

Certains constructeurs proposent leurs propres logiciels avec leurs appareils comme Samsung All Share, Kies, ou Apple iTunes. Le contenu peut être piloté et partagé depuis un smartphone ou une tablette en installant des applications comme Serviio ou Bubble UPnP.

En plus du partage entre tous les appareils, le DLNA offre par exemple la possibilité de diffuser en streaming les médias non supportés par l’appareil client. Par exemple le format MKV pourra quand même être lu.

Le matériel : la réponse au partage

 

 

lecteur stockage ADATA DashDrive Air AE400

 

Les dernières possibilités passent par l’acquisition de matériel. L’achat d’un NAS avec un mode de partage par WiFi est une bonne solution pour relier PC, tablette, TV, box ou smartphone. Il existe néanmoins des périphériques plus accessibles, comme la PQI Air Card, une carte SD WiFI. Du coup plus besoin de connecter sa carte mémoire au PC pour transférer ses photos. Dans le même genre, ADATA propose le DashDrive Air AE400, un lecteur de stockage USB/ SD, faisant office de hot Spot en permettant à 10 appareils de partager une connexion internet sans fil.

Les possibilités qui nous sont offertes ne cessent de s’améliorer, le contenu passe d’appareil en appareil et la montée en flèche de la mobilité nous promet de belles avancées en perspectives…

Les sources qui ont servis à la préparation de cet article :

MauvaisMoyenCorrectBonExcellent Soyez le premier à voter !
Loading...