Test Corsair Hydro Series H105 : performance et montage facile

Par David , 27 jan 2014 - 13:38Maj : 31 jan 2014 | 3 commentaires | Classé dans : Articles,Hardware,Refroidissement,Tests,Watercooling 18 627 vues

Corsair dévoilait lors du CES 2014 son tout nouveau kit watercoling AIO issu de la gamme Hydro Series, le H105. Fabriqué par Asetek il s’agit du second kit 240 mm, par rapport aux H110 ou au H100i, le H105 se voit doté d’un radiateur beaucoup plus épais et comme le H100i il est refroidi par deux ventilateurs de 120 mm. Nous sommes heureux de tester le H105, notre premier produit Corsair.

Test Corsair Hydro Series H105

Le H105 est donc un kit watercooling All in One, il se compose d’une pompe, d’un radiateur avec réservoir pré-rempli le tout refroidit par deux ventilateurs de 120 mm. A première vue le bundle peut paraître très fournit, mais il propose une double visserie nécessaire au montage Intel et AMD. En parallèle il contient le manuel de montage, un backplate, trois bagues, une rallonge de type Y, deux ventilateurs 120 mm SP120L à connectique PWM.

Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105

Corsair fournit trois bagues identiques de couleurs différentes, bleue, rouge et grise pour personnaliser le waterblock.
Le bundle est accompagné d’un pilote pour gérer les températures des appareils du boîtier. La gestion des vitesses de rotation peut également se faire par le bios ou par l’utilitaire de votre carte mère.

Le radiateur

Corsair Hydro Series H105Corsair Hydro Series H105Corsair Hydro Series H105Corsair Hydro Series H105

Le radiateur du H105 gagne en hauteur pour être le plus épais des Hydro Series. C’est le second kit 240 mm, son radiateur mesure 272.5 x 120 x 38 mm tandis que celui du H100i mesure 275 x 120 x 27 mm. L’unique kit 280 mm H110 ne fait pas mieux malgré sa grande taille de 312 x 140 x 29 mm.
La finition est classique, une peinture noire brillante sur tout le radiateur. Ce dernier est composé d’ailettes alvéolées en aluminium, à l’extrémité le réservoir vient recevoir deux tuyaux souples qui courent jusqu’à la pompe
Deux ventilateurs SP 120L à sept pales viennent refroidir le radiateur, leur connectique 4 Pin PWM leur permet de faire varier la vitesse de rotation de 800 à 2700 tpm. La rallonge PWM en Y est la bienvenue. Elle assure un branchement simultané des deux ventilateurs, un avantage pour ceux qui ne disposent que d’une seule prise CPU Fan en 4Pin sur leur carte mère.

La pompe et le waterblock

Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105

La pompe est circulaire, elle dispose d’une connectique 3 Pin, sa fréquence de rotation sera donc bloquée à 1656 tpm. Corsair offre donc la possibilité de personnaliser la couleur de la bague en fournissant deux bagues de rechange (bleue, rouge), par défaut une bague grise est montée.

Le waterblock est constitué d’une plaque froide en cuivre est pré enduit de pâte thermique. Il assure une totale compatibilité, la liste des sockets est la suivante : Intel LGA 1150, 1155, 1156, 1366, 2011 et AMD FM1, FM2, AM2, AM3. D’ailleurs d’origine, Corsair privilégie le montage Intel en pré installant la bague de soutien compatible Intel. Pour un montage AMD il faudra donc s’atteler au démontage de cette bague.

Le montage

Remarqué lors du CES 2014 pour son système de fixation sans outil mais aussi pour sa simplicité de montage, voyons ce qu’il en est.
La première chose à faire est de mettre en place le backplate au dos de la carte mère. Ce qui choque d’entrée de jeu est que le backplate est en plastique souple, c’est une première pour nous ! Les quatre supports pour entretoises du backplate peuvent bouger, une position pour les socket LGA 13xx et uen autre pour les LGA 15xx. Pratique ! Une fois en place, les entretoises se vissent dans les trous de support à la main. Une fois terminé, la peur nous gagne car un léger jeu de l’ordre de 5 mm est perceptible. On se demande si tout est monté correctement puis on décide de poursuivre. Passons donc au montage du radiateur et de ses ventilateurs.

Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105

Le montage sans outil tombe à l’eau. On a quand même besoin d’un tournevis pour serrer les vis après mise en place du radiateur en haut du boîtier et des ventilateurs sur le radiateur.
Le waterblock est pré-équipé d’une bague de serrage Intel (pour AMD il faudra la démonter et monter celle prévue), il suffit donc de le mettre sur le processeur et de serrer les quatre vis à main. Et là le jeu que nous avions au dos de la carte mère disparaît. Le montage du waterblock est vraiment excellent, bien pensé il se révèle simple et pratique (sans outils).
Le montage est réalisé sur une carte mère ASUS ROG Maximus Hero VI et dans un boîtier HAF-X, un régal de simplicité !

Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105 Corsair Hydro Series H105

En fonctionnement, la pompe est très discrète puisqu’elle ne se fait pas entendre, le logo Corsair s’illumine de blanc. Les relevés de température sont effectués sous 12 minutes d’OCCT, la t° de la pièce est de 20,5°C.
Nous décidons de laisser s’exprimer la connectique PWM et donc de mettre en place quatre paliers :

  • silence : 750 à 1100 rpm
  • standard : 1100 à 1600 rpm
  • turbo : 1600 à 2600 rpm
  • full : 2600 rpm

Les performances

Test Corsair Hydro Series H105

La température de la pièce perd 3°, donc les performances du H105 sont un peu au-dessus de celles réalisées par les Seidon 240M et Swiftech Edge H20.
En mode silence, le H105 se stabilise à 38° en IDLE puis 59° en burn, il s’en sort pas mal mais un peu moins que ses confrères.
En mode standard en IDLE il fait mieux avec 34° puis 54° en burn, il fait jeu égal avec le Swiftech Edge H20 et le Seidon 240M.
En mode turbo, le il fait mieux avec 33° puis 52° en burn et en full il fait jeu égal avec le Swiftech Edge H20. Des résultats à prendre avec des pincettes au vu de l’écart de la température de la pièce. Pour comparer à l’identique les modes silence, standard et turbo il aurait fallu tester en 5 et 7V. En revanche en full on voit bien que le H105 délivre de très bonnes performances.

Verdict

Le H105 s’appuie sur une excellente qualité de fabrication, une bonne finition et une petite touche de personnalisation. En plus d’être performant le H105 assure un système de montage unique, incomparable et ultra facile que nous avons vraiment apprécié, d'où sa note de 5/5. Si vous cherchez un watercooling performant et simple à mettre en place le Corsair H105 est le kit de la situation, annoncé à 119$ sur le site du constructeur il devrait être vendu dans les 100€ en France prochainement.

On aime
  • qualité
  • performances
  • montage
  • Logiciel (à tester)
On aime moins
  • prix
Scores
Total
 5 / 5
Votre score
MauvaisMoyenCorrectBonExcellent 4 vote(s), score moyen 4, 25 sur 5
Loading...
Award
Or Gamedware Gold