Test boîtier pour joueurs Cougar Challenger : la bonne surprise

Par David , 10 juil 2013 - 13:24Maj : 16 juil 2013 | 0 commentaire | Classé dans : Articles,Boitier,Hardware,Tests 2 035 vues

boîtier pour joueurs Cougar Challenger

Lancé en début d’année par la marque allemande Cougar, le Challenger est un boîtier moyen tour inspiré du cokpits d’avions de combats. Un style plutôt agressif, des couleurs vives ou sobres, des formes tranchées, le Cougar Challenger cible un public de joueurs avant tout. Son prix très abordable et ses fonctionnalités le placent en bonne posture, nous l’avons testé dans sa version noire.

Le déballage du Cougar Challenger

boîtier pour joueurs Cougar Challengerboîtier pour joueurs Cougar Challengerboîtier pour joueurs Cougar Challengerboîtier pour joueurs Cougar Challenger

Le déballage du boîtier Cougar Challenger réserve une agréable surprise, un poids relativement léger pour un boîtier au châssis acier. Au format moyen tour il mesure 268 x 514 x 523 mm pour seulement 7 Kg.
Son style ne laissera personne indifférent, on aime ou pas. Le boîtier est disponible avec trois couleurs de façade : noire, orange ou blanc. Les autres parties possèdent une finition intégrale de couleur noire. Le bundle est classique, Cougar fournit :

  • 3 embouts caoutchoucs pour passes tuyaux
  • 3 racks 2.5 pouces
  • 1 rack 3.5 pouces
  • un sachet de visserie
  • un manuel
  • un cache ventilateur

La façade avant, la pièce maîtresse du Challenger

boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger

Commençons donc avec la façade avant, elle peut paraître légèrement grosse voir « cheap » mais fait néanmoins le charme du Challenger. En haut de celle-ci, le bouton power superbement encapsulé dans un système de mise à feu en plastique rouge transparent. Très bien pensé, il est possible d’allumer son PC sans avoir toucher au couvercle puis de le soulever uniquement pour accéder au bouton reset. Tout au fond, le témoin de charge des disques durs dispose d’une LED rouge, à l’extérieur et de chaque côté du système on trouve deux gros témoins de fonctionnement. Globalement le style est réussi et apporte un plus, seule ombre au tableau le grincement du couvercle de mise à feu fait un peu « cheap » et donne l’impression qu’on va le casser.

boîtier pour joueurs Cougar Challenger  boîtier pour joueurs Cougar Challengerboîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger
En dessous le reste de la façade offre 3 baies 5.25 pouces, une baie 3.5 pouces et l’écusson Cougar solidement encastrés dans une belle finition grille MESH avec une isolation en mousse à l’intérieur. Le contour de la façade est dédoublé en plastique avec sur la partie visible supérieure un plastique brillant et mat.
Cette façade possède un énorme avantage, celui de pouvoir être enlevée de la simple des manières donc en tirant dessus. Un système de clips permet un entretien et un accès très pratique et le remontage de la façade est également un jeu d’enfant.

La surprise du chef : le Hot Swap

boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger

Sur le dessus, le Challenger dispose d’une finition nid d’abeille dédoublée faisant office de filtre anti-poussière. La connectique avant est extrêmement bien placée la rendant pratique à utiliser avec deux ports USB 3.0 ainsi que les prises casques et micro. Le gros plus pour un boîtier dans cette gamme de prix reste le système incliné Hot Swap SATA très pratique puisqu’il permet d’intégrer un SSD ou un disque dur 2.5 ou 3.5 pouces.
Là aussi tout comme la façade la partie supérieure avant du Challenger est amovible très facilement grâce à un système de clips plastique. La simplicité reste parfois la meilleure solution et le Challenger en tire parti.

Du plexiglas et de l’acier

boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger

Les panneaux latéraux sont en acier, celui de gauche dispose d’une fenêtre plexiglas et d’un emplacement pour ventilateur 120 mm avec un cache aimanté.
Le look final est sympa et agréable puisqu’on peut contempler sa configuration depuis le côté de son PC. Néanmoins, le système de fermeture des portes et les panneaux restent un des points faible du Challenger. En effet la fermeture des portes reste classique avec des vis à main. De plus l’épaisseur des panneaux est trop faible, cela peut poser problème avec le système de câble management à l’arrière du boîtier lors de la fermeture.

Un filtre anti-poussière aimanté

En dessous le Challenger est bien pensé. Il possède quatre gros patins en caoutchouc qui lui permette d’absorber les vibrations mais aussi un filtre anti-poussière. Ce dernier intègre quatre aimants, il vient se coller sous le Challenger avec facilité et rapidité. Une solution que Cougar reprend pour le cache du panneau latéral gauche lorsqu’aucun ventilateur n’est intégré. On ne peut que saluer ce genre d’initiative qui n’offre que des avantages pour l’utilisateur, lui apportant souplesse et simplicité d’utilisation.

Modularité et refroidissement optimisées

boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger

A l’intérieur le boîtier Cougar Challenger possède un système ingénieux de gestion des racks, encore une fois très simple à mettre en place. Saluons tout d’abord un vrai système de montage « tool less » pour les périphériques 5.25 pouces qui est redoutablement efficace. On pousse son lecteur dans la baie, il se cale tout seul et est fixé dès lors qu’il arrive au bout. Pour le retirer on tire, ce qui provoque son éjection. Juste en dessous, on retrouve un système fixation pour lecteur 3.5 pouces qui propose une utilisation secondaire d’importance capitale puisqu’il va servir à caler deux des trois modes de montages (A, B, C) sous forme de racks amovibles que propose le Challenger. Les racks sont en plastique, amovibles, « tool less » avec deux formats 3.5 et 2.5 pouces. A noter que les racks 3.5 pouces peuvent tout de même accueillir un disque 2.5 pouces.
Ces modes visent à étendre la largeur disponible pour le montage de la carte graphique. Au départ le Challenger est en mode A, il dispose donc au total de 7 emplacements 3.5 pouces et peut recevoir un GPU de 300 mm de long. Le passage d’un mode à l’autre est là encore simple et rapide, deux vis à dévisser puis à revisser.

Le mode A

  • 7 x 3.5 pouces
  • Carte graphique longue de 300 mm

Le mode B

  • 4 x 3.5 pouces
  • 3 x 2.5 pouces
  • Carte graphique longue de 330 mm

Le mode C

  • 4 x 3.5 pouces
  • Carte graphique longue de 410 mm

Le plateau de carte mère possède un backplate, il permet d’embarquer du Micro-ATX ou de l’ATX, légèrement sur élevé il est simple de passer un câble de ventilateur dessous. Pour le branchement la tour dispose d’un système de câble management avec quatre découpes. A l’arrière on trouve sept slots d’expansion, une grille nid d’abeille pour laisser échapper l’air chaud, trois découpes pour passes tuyaux et un ventilateur orange Cougar de 120 mm.

boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challengerboîtier pour joueurs Cougar Challenger
La ventilation est riche et flexible, de base le Challenger embarque deux ventilateurs à connectique 3 Pin, un 200 mm à LED rouge à l’avant et un 120 mm à l’arrière en extraction. Voici les possibilités de refroidissement offertes :

  • A l’avant : 2 x 120 mm ou 2 x 140 mm ou 1 x 200 mm
  • Au-dessus : 2 x 120 mm ou 2 x 140 mm ou 1 x 180 mm ou 1 x 200 mm
  • A l’arrière : 1 x 120 mm
  • En dessous : 1 x 120 mm ou 1 x 140 mm
  • Panneau latéral gauche : 1 x 120 mm ou 1 x 140 mm

Un montage ultra facile

boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger boîtier pour joueurs Cougar Challenger

Le montage se révèle d’une simplicité enfantine, le passage entre les modes A, B ou C se fait rapidement. Les disques durs se glissent aisément dans les racks comme des pieds dans une paire de charentaises. On apprécie le petit espace entre le plateau et la carte mère qui favorise la gestion des câbles tout comme le fait de laisser les découpes métalliques des passes tuyaux à l’arrière du boîtier et de ne devoir mettre les caoutchoucs uniquement si l’on souhaite utiliser un refroidissement watercooling externe. Le Hot-Swap SATA sur le haut du boîtier est utilisable là aussi sans difficultés, un câble d’alimentation est déjà branché ce qui évite de le relier soi-même. La gestion de l’USB se fait par un câble « Y » qui propose une double connectique USB 2.0 ou USB 3.0. Le montage de l’alimentation se fait par le bas.
Une fois les composants reliés, deux disques durs SATA, un SSD, un CPU Intel Core i5 750 @2.6Ghz, une carte mère ASUS P7P55D Deluxe on remarque que la gestion des câbles est optimale. A l’arrière lors de la fermeture du panneau, la porte a tendance à gondoler du fait de sa faible épaisseur, bien entendu cela peut être atténué en disposant des serre-câble un peu partout.

En fonctionnement les ventilateurs sont légèrement bruyants, les témoins lumineux renforcent le système de mise à feu.
Nous avons procédé à un test très rapide de 12 minutes d’OCCT avec un ventirad Noctua NH-U12S monté en « fanless », la température de la pièce est de 24°C. En IDLE le Challenger est à 45°C et monte ne charge à 73°C. Avec un seul ventilateur en extraction arrière le temps de redescendre à une température normale est assez long. Les performances sont correctes et dans la moyenne, d’autant plus que les capacités du Challenger peuvent largement étendues en multipliant les ventilateurs, en les remplaçant par une connectique PWM.

Remerciements : Cougar

Verdict

Le boîtier Cougar Challenger possède un excellent rapport qualité/prix, vendu à partir de 75€ sur chez LDLC, il sera parfait pour se monter une configuration exigeante en refroidissement avec en prime un HOT Swap en façade. Encore quelques petites imperfections à corriger notamment sur la qualité, épaisseur des portes ou le bruit du couvercle cache missile. Mis à part ces petits défauts, le Challenger de Cougar offre de l’originalité, de bonnes idées comme des filtres anti poussières aimantés, une façade démontable en deux secondes et un intérieur « full black » ingénieux. Nous vous recommandons l’achat de ce boîtier moyen tour.

On aime
  • Rapport qualité/prix
  • Façade amovible
  • Hot Swap
  • Refroidissement flexible
  • Filtres anti poussière aimantés
  • Gestion des câbles
  • Modes A,B,C pour gros GPU
On aime moins
  • Bruit du cache missile
  • Epaisseur portes
Scores
Total
 4 / 5
Votre score
MauvaisMoyenCorrectBonExcellent 7 vote(s), score moyen 4, 00 sur 5
Loading...
Award
Argent Gamedware Silver