Test clavier CM Storm Quick Fire Pro : efficace et mécanique

Par David , 26 nov 2012 - 7:12Maj : 11 mai 2014 | 1 commentaire | Classé dans : Articles,Clavier-souris,Hardware,Périphériques,Tests 676 vues

Sorti peu de temps après le casque audio Sonuz, le CM Storm Quick Fire Pro est un clavier mécanique pour joueurs qui se situe entre un clavier CM Storm Trigger et un Quick Fire TK. Le Quick Fire TK est plus compact, plus léger et dépourvu de pavé numérique tandis que le Trigger est vraiment complet avec un repose poignet, un soft et des touches Macro. Le clavier Quick Fire Pro est décliné en quatre modèles qui varient selon le type de touches Cherry MX : SGK-4010-GKCC1 (Black), SGK-4010-GKCL1 (Blue), SGK-4010-GKCM1 (Brown) et SGK-4010-GKCR1 (Red). Nous avons reçu la version équipée de touches mécaniques Cherry MX rouges, c’est donc le modèle Quick Fire Pro SGK-4010-GKCR1 que nous allons tester.

Les caractéristiques du clavier mécanique Quick Fire Pro

 

Le style  du Quick Fire Pro reprend celui du Trigger, l’extérieur recouvert de plastique noir lisse ne bénéficie pas de la même finition. A savoir pas de gris ni de soft touch sur les parties stratégiques, mais tout comme le Trigger on sent bien que ce clavier gamers respire la solidité. Un sentiment qui se vérifie lors de la pesée puisque le Quick Fire Pro affiche 1300 g pour des dimensions de 454 x 155 x 31 mm. Pourtant dépourvu de repose-poignet, moins long et moins large que le Trigger, le Quick Fire Pro est le clavier le plus lourd de chez CM Storm.
Rétroéclairées partiellement, les touches du Quick Fire Pro offrent des raccourcis multimédia, la désactivation de la touche « Windows » (F12) et la fonctionnalité « N Key Rollover » pour presser simultanément jusqu’à 6 touches.
Les caractéristiques techniques du clavier affichent une fréquence de 1000 Hz avec un temps de réponse de 1 ms. Le temps de réponse est configurable depuis les touches Numlk (8 ms), /(4 ms), *(2ms) et -(1ms) du clavier. La connectique USB 2.0 est en plaqué or, le câble amovible bénéficie d’une longueur de 1.8 M.

Le clavier CM Storm Quick Fire Pro

Le bundle est léger, il comprend le manuel ainsi q’une pince pour le démontage des touches. Le rétroéclairage de couleur rouge est actif seulement sur les touches principales : échap, F1, F2, F3 F4, 1, 2, 3, 4, 5, A, Z, E, R, Q, S, D, F, W, X, C, barre d’espace, FN et les flèches haut, bas, droite, gauche. Néanmoins pour se consoler CM Storm propose trois modes de rétroéclairage dont les deux premiers reprennent l’éclairage des touches citées précédemment avec pour l’un la possibilité de régler l’intensité manuellement et pour l’autre un scintillement automatique. Le troisième mode propose un rétroéclairage avec réglage manuel de l’intensité uniquement sur les touches  Z, Q, S, D, FN et les flèches haut, bas, droite, gauche. A noter qu’il est possible d’éteindre complètement le rétroéclairage si nécessaire.

Sur le dessous du Quick Fire Pro on retrouve un revêtement plastique noir, cette fois avec une finition un peu plus granuleuse forcément moins agréable au toucher.  L’inclinaison se fait à l’aide de deux pieds rétractables, tandis que le maintien de sa position est possible grâce aux quatre patins caoutchoucs situés aux extrémités. La coque arrière est assemblé par vis et possède des rainures pour passer le câble du clavier. Le du la connectique au clavier ne se fait pas par l’arrière mais en dessous directement dans un rainure. De cette façon les chocs sur la connectique du câble seront évités.

Le test du Quick Fire Pro

Pour pouvoir commencer à s’amuser avec ce Quick Fire, pas besoin d’installer de pilotes d’ailleurs aucun n’est mis à disposition sur le site de CM Storm. Lors de sa première connexion au PC les pilotes sont directement reconnus et le clavier est prêt à être utilisé.

En pressant la touche FN on pourra accéder à la configuration du clavier. Les fonctionnalités dont il dispose sont complètes, on pourra s’appuyer notamment sur plusieurs modes de rétroéclairage (F1 à F4), le NKRO  (touches ins ,del), la désactivation de la touche « Windows » ( F12), la gestion du temps de réponse ou encore les raccourcis multimédia (F5 à F11). Le paramétrage du clavier Quick Fire Pro est simple, sans la touche FN activée ce dernier n’offre aucune possibilités de réglage.

D’un point ergonomique et hormis l’absence de repose poignet, la première chose qui m’à frappé est le fait de ne pas pouvoir bénéficier d’un rétroéclairage sur toutes les touches. Hormis ces quelques points, le Quick Fire Pro possède une bonne inclinaison, les touches mécaniques Cherry MX Red font merveille. Quelle précision dans le rebond ou dans la vitesse d’éxécution. Même si la frappe des touches est bruyante, on prend vite l’habitude et surtout la souplesse d’utilisation est au rendez-vous.

Verdict

Le QuickFire Pro est très bon, les touches sont agréables à utiliser grâce aux MX Cherry Red. On regrette juste le'absence de repose poignet ainsi qu'un rétro-éclairage seulement partiel.
Vendu à partir de 89€, si vous cherchez un clavier pas trop encombrant le QuickFire Pro pourrait vous satisfaire.

On aime
  • MX Cherry Red
  • Câble amovible
  • Câble management
  • Finition/Qualité
On aime moins
  • Rétro-éclairage partiel
  • Pas de pilote
  • Poids
  • Bruit
Scores
Total
 4 / 5
Votre score
MauvaisMoyenCorrectBonExcellent 1 vote(s), score moyen 5, 00 sur 5
Loading...
Award
Bronze Gamedware Bronze