Test carte mère MSI P55A-GD65

Par David , 20 oct 2010 - 6:50Maj : 11 mai 2013 | 4 commentaires | Classé dans : Articles,Carte mère,Hardware,Tests 10 288 vues


Package carte MSI P55A-GD65

Pour réaliser le test de la station d’accueil pour disques durs ZALMAN ZM MH200 U3, chez Gamedware.com nous avions reçus une carte mère supportant l’USB 3.0 : la MSI P55A GD65. Nous en avons profité au passage pour la tester. La MSI P55A-GD65 est une évolution de la MSI P55 GD65 basée sur le chipset Intel P55 qui ne supporte pas l’USB 3.0 nativement. Avec la P55A GD65, MSI a donc repris l’architecture de la P55 GD65 pour lui ajouter un contrôleur USB 3.0. La désignation de la lettre A signifie que la carte embarque la norme SuperSpeed. Issue de la série MSI Gaming Series, la P55A GD65 propose les technologies OC Genie, APS, SuperPipe ou encore DrMOS. Que nous réserve cette carte signée MSI, la réponse dans le test de la P55A GD65 sur Gamedware.com.
La carte mère MSI-P55A-GD65

La norme USB 3.0 ou SuperSpeed a été officiellement dévoilée en 2008, puis vers fin 2009 les premières cartes mères supportant cette norme arrivaient en petit nombre. Aujourd’hui, l’USB 3.0 ne cesse de s’implanter parmi les composants de nos disques durs, cartes additionnelles, HUB, stations d’accueil (Docking Station), cartes mères, ou boitiers. Rétro compatible, beaucoup plus rapide, l’USB 3.0 est en passe de remplacer la norme USB 2.0. Le pari est réussi, la norme SuperSpeed séduit et devrait s’imposer face au Firewire ou au eSATA. Du côté des fabricants et constructeurs, l’intégration d’un contrôleur USB 3.0 dans les chipsets Intel ou AMD n’est pas à l’ordre du jour. Intel préférant sans doute continuer à développer la technologie Intel Light Peak. Ainsi, pour proposer la norme USB 3.0 dans un chipset Intel P55, MSI a donc intégré un contrôleur NEC utilisant un switch PLX. Et hop, l’USB 3.0 fût…

Le CD d’installation fourni par MSI

MSI propose sur le CD d’installation les logiciels OC Génie et Direct OC. Pour s’en servir, il suffit d’éteindre son PC, de presser le bouton OC Genie sur la carte mère MSI P55A-GD65 et de redémarrer le système. Ensuite c’est Direct OC qui réalise automatiquement l’overclocking du CPU et de la mémoire. Oc Genie trouve tout seul le meilleur ratio possible en ajustant les tensions, timings, fréquences du processeur et de la mémoire.
MSI intègre également le Control Center, un logiciel qui permet d’overclocker à la volée depuis son bureau Windows, de réduire sa consommation (Green Power), ou encore d’obtenir des informations sur le CPU, la carte mère, ou la mémoire (timings conseillés JEDEC, ou timings XMP).
Pour l’overclocking basique, le Control Center affiche quatre profils pré-définis tels que : Cooling, Default, Cinéma, Game. Mais il est possible de passer manuellement à un overclocking plus poussé sans passer par Direct OC. Pour compléter cette suite logicielle, MSI intègre Winki 2.0 lors du démarrage de la carte. Winki permet d’accéder au BIOS, à Internet, à une messagerie instantanée, à un logiciel téléphonique par IP (VoIP) ou à une visionneuse de photos sans installer un système d’exploitation. Intéressant lorsque votre disque dur a rendu l’âme.

Bouton MSI OC-GenieMSI control center memoryMise à jour du BIOS avec Live Update 4

Le Bundle

Autre logiciel livré sur le CD, LiveUpdate 4. Il permet de rechercher directement depuis l’interface logicielle des mises à jour pilotes, utilitaires ou BIOS pour ensuite les télécharger sur l’ordinateur. Intéressant sur le papier, dans la pratique LiveUpdate 4 peut faire des erreurs. Car question drivers, cela s’est bien passé mais pour le BIOS cela n’a pas été un franc succès. Comme la carte embarque un BIOS usine A7585IMS.120, nous avions besoin de le flasher avec sa dernière version 1.30. LiveUpdate 4 a bien trouvé une version 1.30, mais au final il s’agissait du MS-7585_1.30 alors que la P55A GD65 ne prend en compte que les versions BIOS commençant par la lettre A.
Le bundle est assez sommaire, on aurait apprécié y trouver un câble USB 3.0. Voici ce qu’il contient :

  • 2 câbles SATA 6 Gbs
  • 1 câble d’alimentation SATA vers molex
  • 3 M-Connecteurs à branchement rapide MSI

La carte MSI P55A-GD65

Chipset Intel P55 de la MSI-P55A-GD65

L’architecture Intel P55 de la P55A GD65 offre une compatiblité SLI et CrossFire avec deux ports PCI Express X16 (l’un en X16 et l’autre en X8), 2 x PCI-Express X1, et 2 x PCI. Bâtie sur un socket Intel LGA 1156 au format ATX cette carte mesure 305 mm x 245 mm, elle accepte les processeurs Intel Corei3/i5/i7, et jusqu’à 16 Go de mémoire DDR3 (1066/1333/1600/1800/2000/2133). La P55A GD65 propose 2 sorties SATA III 6Gb/s, un port IDE, 6 x SATA II, le support du RAID 0/1/5/10/JBOD, 8 ports USB 2.0 externes, deux ports USB 3.0 externes, 6 ports Audio , 1 Optical SPDIF, 1 x 1394, et 2 x eSATA. L’interface IDE/SATA est assurée par un contrôleur intégré JMicron 363, alors que le SATAII /SATAIII est assuré par le trio chipset Intel P55/Marvell SE9128/JMicron 363. La partie audio propose 8 canaux audios HD en 7.1 avec une puce Realtek ALC889, le réseau (RJ45 LAN 10/100/1000) est contrôlé par une puce GigabitLAN Realtek 8111DL et la partie FireWire par une puce VIA VT6315N. Le connecteur d’alimentation de la carte est un ATX 24-Pin, le processeur est alimenté par un 8-pin ATX 12V. L’USB 3.0 est supporté grâce à l’intégration d’une puce PLX et d’un contrôleur NEC.

IDE-SATA-OC-Genie-MSI-P55A-GD65Le panneau arrière de la MSI-P55A-GD65Lignes PCI Express X16 MSI-P55A-GD65Sorties-IDE-SATA-MSI-P55A-GD65

La carte dispose offre de bonnes possibilités de ventilation, avec 4 branchements pour ventilateurs, dont un pour le processeur. La technologie SuperPipe permet de maintenir la température du chipset sous les 40°C en favorisant la dissipation de chaleur. Autre point important sur lequel MSI répond présent : la durée de vie. En proposant des composants solides couplés à la technologie MSI DrMOS, leur durée de vie est allongée. La P55A-GD65 embarque aussi la solution APS (Active Phase Switching) qui permet de réaliser des économies d’énergie. Les LEDS bleues disposées à côtés des slots mémoires indiquent les différentes phases et modes de consommation.

Configuration de test MSI-P55A-GD65Refroidissement et étage d'alimentationDessus-MSI-P55A-GD65Switch-PLX USB 3.0 MSI-P55A-GD65

La carte mère MSI P55A-GD65 dispose de quatre boutons tactiles : Power / Reset pour allumer, éteindre facilement et + / – pour overclocker par paliers avec OC Genie. Pour rétablir un overclocking capricieux, MSI à disposé un bouton Clear CMOS sur le panneau arrière de la carte. Ici pas de jumpers à régler, il suffit de presser ce petit bouton pour revenir au réglage usine.

Le BIOS de la MSI P55A GD65

Le bios de la carte MSI P55A GD65 est simple et agréable à prendre en main. La version du BIOS qui a servi à réaliser le test est la 1.30, d’ailleurs le flashage du BIOS s’est bien passé. Il suffit de le mettre sur une clé USB, de se rendre dnas le BIOS et d’indiquer où il se trouve sur la clé. Ensuite le BIOS prend le reste en charge, il efface la version déjà présente puis écrit la nouvelle version. MSI propose ici un BIOS complet, tout y est, cependant certains overclokers regretterons sans doute le manque de réglages disponibles sur la partie mémoire.
L’activation de l’USB 3.0 se fait dans le BIOS, normalement cette option est déjà activée par défaut.

Réglage BIOS de la MSI P55A-GD65Réglage BIOS de la MSI P55A-GD65Le BIOS de la MSI P55A-GD65La MSI P55A GD65 OC@3813Ghz

Overclocking

L’overclocking de la P55A GD65 fait partie des points positifs, la température du chipset reste stable. Il ne passe pas les 45°C en cas de gros oveclocking et se maintient vers les 35°C en utilisation normale. La technologie MSI SuperPipe fait bien son travail, le refroidissement de la carte est optimisé. Les réglages du BIOS sont faciles, OC Genie va même permettre de simplifier encore plus la tâche. En partant avec un processeur Intel Core i5 750 à 2.66 Ghz, 3 Go de DDR3 GSkill Trident, un Noctua NH U12P, OC Genie nous permet d’atteindre les 3.813 Ghz sans forcer. Cette performance est remarquable, d’autant plus qu’il suffit par la suite d’affiner les réglages bien dégrossis par OC Genie pour atteindre les 4 Ghz. Un gain de temps fort appréciable.

Les benchs :

EVEREST

MSI P55A GD65 Everest

SiSandra

MSI P55A GD65 SiSandra

CINEBENCH R11.5

MSI P55A GD65 CineBench

3DMARK VANTAGE

MSI P55A-GD65 3DMarkVantage

SUPER PI

MSI P55A GD65 SuperPi

Pour Super Pi, on passe de 13 secondes @2.66 Ghz contre 11 secondes @ 3.8 Ghz, soit un joli gain.

WINRAR

Le benchmark de la MSI P55A-GD65 sous Winrar donne un résultat de 2114 KB/s.

Test de la carte mère MSI-P55A-GD65

La P55 GD65 est vendue aux environs des 135 à 150 Euros alors que la P55A GD65, compatible USB 3.0, il faudra débourser à peu près 175 Euros. La faute au surcoût engendré par l’ajout du contrôleur additionnel NEC et du Switch PLX afin d’assurer une compatibilité USB 3.0.

REMERCIEMENTS

Verdict

Au final, la carte mère MSI P55A GD65 est une carte mère homogène, elle saura séduire les gamers, les overclockers mais aussi ceux en recherche d'une carte mère compatible SuperSpeed. Les performances sont bonnes, la connectique proposée par MSI est complète, seul le bundle peut paraitre un peu maigre au regard du tarif pratiqué. Cette carte est issue de la gamme MSI Gaming Series, on aurait donc bien apprécié un bundle un peu plus fourni à l'image de celui de la MSI P55 GD65. Cela n'entache en rien la qualité de cette carte, les applications livrées avec cette MSI P55A-GD65 sont complètes, à l'image de OC Genie qui permet de réaliser un overclocking conséquent en moins de 5 minutes. Passer de 2.66 Ghz à 3.8 Ghz procure obligatoirement un plaisir intense. Chez Gamedware.com, nous avons apprécié cette carte, la MSI P55A-GD65 reçoit logiquement notre Gamedware GOLD.

On aime
  • Qualité
  • Refroidissement
  • Compatibilité USB 3.0
  • Overclocking
  • Connectique complète
  • Crossfire / SLI
On aime moins
  • Prix
  • Bundle
Scores
Total
 5 / 5
Votre score
MauvaisMoyenCorrectBonExcellent 10 vote(s), score moyen 3, 50 sur 5
Loading...
Award
Or Gamedware Gold